Pourriez-vous avoir un trouble de l'hyperactivité déficitaire de l'attention (TDAH). | DSK-Support.COM
Santé

Pourriez-vous avoir un trouble de l'hyperactivité déficitaire de l'attention (TDAH).

Pourriez-vous avoir un trouble de l'hyperactivité déficitaire de l'attention (TDAH).

Déficit de l'attention avec hyperactivité (TDAH) est l'une des conditions de l'enfance les plus courantes et les plus recherchés dans le monde entier, mais il reste l'un des plus largement mal compris - en particulier en matière de TDAH chez l'adulte.

Dr Molokashe Molokomme, psychiatre à la clinique du Croissant-Akeso à Paris explique les hauts et les bas du TDAH à l'âge adulte.

Pourquoi TDAH chez l'adulte est souvent traitée

Quand on parle de TDAH, la plupart des gens l'image d'un garçon âgé de six ans déchirant autour de la salle de classe tandis que ses pairs sont assis studieusement à leur bureau. Presque personne images collègue de travail assis à côté pour eux - la jeune fille avec le bureau en désordre, qui arrive en retard, ne peut pas garder trace de rendez-vous ou des tâches et saute toutes les demi-heures pour obtenir une autre tasse de café. Oui, elle pourrait juste être désorganisé. Mais elle pourrait aussi souffrir de TDAH chez l'adulte.

Il se pourrait que les symptômes étaient trop doux dans l'enfance à soulever des préoccupations, ou peut-être il a été diagnostiquée à tort ou même pas du tout diagnostic et l'enfant a été simplement reconnu comme « difficile ». Quelle que soit la raison, si on les laisse mal diagnostiquée et non traitée, le TDAH peuvent avoir un impact sur la vie des adultes sévèrement.

Quatre pour cent des adultes pourrait avoir le TDAH

Bien que les statistiques locales sont difficiles à trouver, les chiffres des États-Unis détiennent que 60% des enfants diagnostiqués avec le TDAH continuent de souffrir de la maladie à l'âge adulte. Cela se traduit par un 4% du total de la population adulte - un chiffre que le Dr Molokomme croit tient probablement vrai pour la population Franch aussi.

Aux États-Unis, moins de 20% de ces adultes malades ont été diagnostiqués avec la maladie. En France, il est probable que ce chiffre est beaucoup plus élevé, principalement en raison du fait que très peu de gens - même les spécialistes - associent la maladie à l'âge adulte.

« La perception générale est que le TDAH est un trouble de l'enfance, de sorte que lorsque les adultes présentent un comportement typique de cette condition, ils ont tendance à être étiquetés comme paresseux, ou impatient et impulsif - et qui est souvent l'explication qui est donnée pour leur sous-performance à la fois, explique socialement et professionnellement Dr Molokomme.

Les symptômes du TDAH chez l'adulte

Un autre TDAH chez l'adulte raison est si mal compris est qu'il présente différemment chez les adultes que chez les enfants qu'il fait.

TDAH chez l'adulte perturbe les soi-disant « fonctions exécutives » du cerveau, comme le jugement, la prise de décision, l'initiative, la mémoire et la capacité à accomplir des tâches complexes. Cela se manifeste dans le comportement comme l'incapacité à rester à la tâche ou à assumer des tâches qui nécessitent une concentration soutenue, oublier les rendez-vous, des retards habituels, et de mauvaises capacités d'écoute souvent caractérisés par une contrainte pour finir les phrases des autres ou d'interrompre quelqu'un pendant qu'ils parlent.

L'hyperactivité qui est si souvent affichée dans le TDAH de l'enfance est moins évidente, et peut présenter plutôt comme un haut niveau d'impatience et une faible tolérance à la frustration.

Ces traits de comportement spell souvent catastrophe tant sur le plan personnel et professionnel, ce qui peut conduire à l'émergence d'anxiété et de troubles de l'humeur, la dépression, les comportements antisociaux et même la toxicomanie.

Dr Molokomme explique que ces questions secondaires sont une autre raison pour laquelle le trouble est si rarement diagnostiquée à l'âge adulte - car ils agissent souvent comme un masque pour le désordre au cœur du problème. Mais du côté positif, ce sont ces questions qui amènent les adultes avec le TDAH dans le bureau du psychiatre.

« Avec la prise de l'histoire minutieuse, il ou elle peut choisir, en plus de commentaires des parents et d'autres parents jusqu'à certains symptômes de l'enfance qui rendent le diagnostic de TDAH une possibilité. Il y a aussi des échelles adultes de notation de TDAH et des tests neuropsychologiques qui peuvent être effectuées pour aider à confirmer un diagnostic, explique le Dr Molokomme.

Comment TDAH chez l'adulte traité?

Une fois le diagnostic, un programme de traitement approprié peut être mis en place.

En fonction de la gravité de la maladie, cela pourrait inclure l'utilisation de médicaments stimulants tels que le méthylphénidate (communément appelés Ritalin), ou des médicaments non stimulants où il y a des contre-indications à des stimulants tels que les maladies cardiaques, ou si on craint que le stimulant peut être abusé.

L'ergothérapie et les interventions psychologiques jouent également un rôle majeur dans la réhabilitation et le traitement. Et il est également crucial de traiter les conditions secondaires, concomitantes qui ont pu surgir à la suite de la maladie.

Dr Molokomme souligne que le traitement du TDAH chez l'adulte n'est pas la question à la main. La condition est sensible au traitement fourni un suivi régulier sont effectués et comorbidités sont adressées.

« La véritable question est celle de ne pas diagnostiquer l'affection de l'enfance et manquant ainsi l'occasion de gérer la situation alors, et prévenir l'apparition d'autres troubles mentaux plus tard dans la vie, dit-elle.

« Le TDAH est un trouble traitable et gérable, à condition qu'il soit correctement diagnostiquée. Comme avec beaucoup trop de troubles psychiatriques, il est souvent le stigmate de la condition qui présente plus de difficultés que la maladie elle-même. Si plus de parents ont reçu un traitement pour leurs enfants à un âge précoce, moins d'adultes souffriraient plus tard dans la vie, conclut Molokomme.

TDAH Quelques faits

  • Le TDAH est le même trouble qui sert à être appelé ADD (Attention Deficit Disorder).
  • Le TDAH est l'un des troubles de l'enfance les plus courantes aux États-Unis, affectant 9% des enfants américains âgés de 13 à 18 ans.
  • Les garçons sont quatre fois plus susceptibles de souffrir de TDAH que les filles.
  • Les symptômes apparaissent généralement tôt dans la vie, souvent entre trois et six ans.
  • Des études montrent que le nombre d'enfants diagnostiqués avec le TDAH augmente, mais on ne sait pas pourquoi.
  • Certaines situations, des événements ou des conditions de santé peuvent entraîner des comportements temporaires chez un enfant qui semble comme le TDAH, ce qui explique pourquoi il est extrêmement important qu'un professionnel de la santé agréé rend le diagnostic.
  • Pour être diagnostiqué avec le TDAH adulte, un adulte doit avoir des symptômes de TDAH qui ont commencé dans l'enfance et à l'âge adulte ont continué.

Sources: Healthline: TDAH chez l'adulte et de l'Institut national de la santé mentale: trouble d'hyperactivité avec déficit de l'attention