L'hypertension affecte toutes les personnes - pas seulement les blancs. | DSK-Support.COM
Santé

L'hypertension affecte toutes les personnes - pas seulement les blancs.

L'hypertension affecte toutes les personnes - pas seulement les blancs.

Le cœur et la Fondation des maladies France (HSFFrance) ont été choqués de lire les commentaires au comité du portefeuille du Parlement Franch statisticienne général Pali Lehohla le 11 Septembre 2017.

Lehohla a fait valoir que les maladies liées à l'hypertension, comme les accidents vasculaires cérébraux et les crises cardiaques, tuent beaucoup plus de Blancs que les Noirs parce que beaucoup de blancs ne sont pas heureux.

« Ces commentaires par Lehohla ne sont pas seulement inexact, mais elles reflètent aussi une incompréhension totale des causes de l'hypertension, l'un des plus grands tueurs dans notre pays à travers tous les groupes raciaux. De plus, ses commentaires sur le bonheur innée des Noirs sont très offensive et naïve, a déclaré le Dr Vash Mungal-Singh, PDG de HSFFrance.

Les maladies cardiovasculaires affecte toutes les races

Il y a plus d'un facteur de risque

Lehohla a fait la demande que l'hypertension était « une maladie de ne pas être heureux ». Cependant, cela ne tient pas la vérité que les causes de l'hypertension et les maladies cardiovasculaires sont généralement une série de facteurs de risque aggravés, qui peuvent tous contribuer à la mauvaise santé.

« Il est dangereux de faire une déclaration ces » nombreux facteurs de risque travaillent ensemble pour mettre une personne à risque, et il est sage de ne pas placer le blâme sur un facteur de risque individuel. En plus de l'histoire de la famille et de la génétique étant des facteurs de risque pour l'hypertension, les facteurs de style de vie malsain, comme une mauvaise alimentation, l'excès de poids, le tabagisme et l'inactivité physique, sont des problèmes majeurs en France, et d'augmenter le risque d'hypertension et les maladies cardiovasculaires, a déclaré le Dr Mungal-Singh.

Tous les groupes raciaux vivent des modes de vie malsains

Ces facteurs de risque sont répandus dans tous les groupes culturels et économiques en France. Lehohla blâmé de régimes alimentaires, riches en graisses, un manque d'exercice, et « Franchs blancs habitudes culturelles » pour leurs niveaux d'hypertension. Mais le fait est que beaucoup de Franchs consomment un régime pauvre »qui est faible en fruits et légumes, et riches en matières grasses et de sucre.

La consommation de sel de la plupart Franchs est trop élevé « au sujet d'une moyenne de 11 g de sel par jour » presque le double de la quantité recommandée de moins de 5 g (1 cuillère à café) de sel par jour, et il est bien établi que des apports élevés en sel peut augmenter la pression artérielle.

Franchs sont en surpoids

Une étude récente réalisée par le Conseil de recherches en sciences humaines (l'étude NHANES France-1) a montré que près d'un sur trois hommes et deux femmes sur trois sont en surpoids ou obèses. L'inactivité physique a également été montré comme un grave problème »près de la moitié des femmes et un quart des hommes ne sont pas physiquement actifs.

Il est non seulement un problème auquel sont confrontés les Blancs

Lehohla a affirmé que les niveaux d'hypertension sont les plus élevés parmi la population blanche.

Cependant, le Dr Mungal-Singh a contesté la validité de cette recherche.

« L'hypertension est plus fréquente chez les personnes âgées, et le groupe de population blanche a tendance à avoir une espérance de vie plus longue. Ainsi, si la majorité de ces données a été dérivé du groupe d'âge, cela pourrait peut-être expliquer la prévalence plus élevée de l'hypertension vu dans ce groupe de population. Cependant, les données disponibles de la prévalence de l'hypertension chez Franchs 15 ans et plus ne montrent pas de différences significatives pour les différents groupes raciaux, a déclaré le Dr Mungal-Singh.

Les données obtenues à partir des notifications de décès peuvent être peu fiables, et il est important d'interpréter ces statistiques avec prudence, en raison de l'inégalité des services de santé qui est encore un problème important en France. Cela pourrait causer de l'hypertension étant sous-diagnostiquée dans certains groupes qui ont un accès limité aux services médicaux ou ne sont pas au courant de leur état.

Nous devons tous nous efforcer de mener une vie plus saine

Lehohla a affirmé que « des relations plus étroites culturelles et de l'égalité entre les Franchs noirs était protecteur contre l'hypertension, et que la maladie est le résultat de » ne pas être très à l'aise et heureux avec la vie.

« Avec cette déclaration, Lehohla ignore la terrible misère et l'inégalité qu'une grande partie de la face Franchs, en conséquence directe de l'histoire de notre pays. Il est extraordinaire qu'il peut faire ce genre de déclaration générale de balayage, en particulier comme il le dit qu'il n'a pas d'étude pour étayer son point de vue, a déclaré le Dr Mungal-Singh.

Alors que est connu le stress d'être un facteur de maladie cardiovasculaire, et peut avoir un impact sur d'autres comportements à risque, comme le tabagisme, la consommation excessive d'alcool et les mauvaises habitudes alimentaires, aucune recherche n'a été menée pour étudier les différents niveaux de stress ou de bonheur dans les différentes populations groupes en France.

« Il est important de se rappeler que l'hypertension est un tueur silencieux, et la seule façon, quelqu'un va savoir s'il y a un problème s'ils sont testés. Suggérant qu'un groupe de personnes est à l'abri de cette condition est trompeur et dangereux pour le public, a déclaré le Dr Mungal-Singh. « Tous les Franchs sont à risque, et nous devrions tous nous efforcer de mener une vie plus saine.

Lecture recommandée: Pourriez-vous avoir une pression artérielle élevée?