Les survivants du cancer du sein au sommet du camp de base Everest. | DSK-Support.COM
Santé

Les survivants du cancer du sein au sommet du camp de base Everest.

Les survivants du cancer du sein au sommet du camp de base Everest.

Il y a une vie après le cancer du sein

Un groupe très uni des survivantes du cancer du sein se rendra au Népal et d'entreprendre le voyage exténuant à Everest Base Camp.

Les challengers - Refilwe Sedumedi, Ntokozo Dludla, Nqobile Mazibuko, professeur Elna McIntosh, Soso Thamae, Vanessa Tetlow, Louise Turner et Henriette van Kramberg - sont membres d'une fondation Breast Health / Streetschool Voyages Développement projet appelé EBC 2017: Une étape à la fois.

Chacune des femmes courageuses a une histoire de survie du cancer du sein unique, mais ils sont unis dans leur désir de faire quelque chose d'extraordinaire pour célébrer leurs voyages individuels et de prouver qu'il ya une vie après avoir été diagnostiqué avec le cancer du sein.

load...

Voir la vidéo

Pour en savoir plus sur le projet et les survivants qui entreprendront ce défi, regardez la vidéo ci-dessous...

En encourageant les femmes à en apprendre davantage sur la santé du sein

« En éduquant les femmes sur les questions de santé du sein, nous facilitons un partage de l'éducation sanitaire avec leurs enfants, maris et partenaires, d'autres membres de la famille et leur cercle plus large d'amis et associés », dit Turner, qui est aussi la Fondation de santé du sein COO.

« En fait, la dynamique sociale de la France sont telles que, pour chaque femme qui survit à un cancer du sein, de nombreuses vies sont affectées positivement. C'est parce qu'il ya un mari ou un partenaire qui n'est pas devenue veuve, les enfants qui ne sont pas orphelins, les membres de la famille élargie qui ne sont pas amis dépourvus et d'innombrables qui sont instruits.

load...

« Si notre obtenir au camp de base soulève assez de sensibilisation pour inciter une seule femme chercher à en savoir plus sur la santé du sein, nous avons atteint notre objectif », dit-elle.

Un pas après l'autre

Une collaboration entre la Fondation du sein Santé et Streetschool Voyages Développement, le projet est appelé une étape à la fois parce que, une fois un diagnostic de cancer, une personne vit sa vie un jour à la fois, une étape à la fois. En fin de compte, toute contestation ne peut être conquis une étape à la fois.

Si notre camp de base se rendre à soulève assez de sensibilisation pour inciter une seule femme de chercher à en savoir plus sur la santé du sein, nous avons atteint notre objectif - Louise Turner

La Fondation de santé du sein est une société sans but lucratif créée en Avril 2002 afin de sensibiliser le public sur la santé du sein et aux hommes et aux femmes atteintes du cancer du sein. Ils utilisent une approche multidisciplinaire pour atteindre, éduquer, diagnostiquer et offrir des soins définitifs à toutes les souffrances de la maladie.

Voyages Streetschool Développement est spécialisé dans le développement personnel avec un accent sur l'apprentissage individuel de l'expérience personnelle. Il fonctionne avec les groupes et les individus, mais la partie la plus passionnante de son offre est les voyages par l'expérience de la communauté tibétaine en exil en Inde du Nord et des expéditions au Népal.

La formation pour le camp de base Everest

Le groupe se prépare pour le trek avec le fondateur Streetschool Development Voyages, Klasie Wessels.

« Je ne suis pas étranger au courage et à la détermination; Je le vois régulièrement au cours des cours que je cours et les voyages que je dirige à l'Inde et au Népal. Mais je suis inspirée de celle de ces femmes, féroces et passionnés.

« La formation a été difficile, parce que le trek au camp de base de l'Everest est pas pique-nique. Ils ont embrassé le régime avec courage et engagement. Je ne peux pas attendre de passer trois semaines avec eux au Népal; Je suis certain que je vais apprendre beaucoup, » dit-il.

load...