Le danger du stress chronique. | DSK-Support.COM
Santé

Le danger du stress chronique.

Le danger du stress chronique.

Le stress chronique à la hausse

Comme la pression croissante de la sensation de Franch mieux performer et travailler plus dur dans les temps économiques difficiles et l'augmentation des coûts de la vie quotidienne, plus de personnes connaissent des périodes continues ou chroniques des niveaux de stress accru.

La formation de caillots dangereux

Le stress chronique a été trouvé pour déclencher une surproduction des globules blancs qui combattent les maladies qui peuvent être nocifs en excès. Cette conclusion est fondée sur une étude menée aux États-Unis, par la Harvard Medical School, qui a révélé que quand il y a un surplus de globules blancs à la suite d'un stress chronique, les cellules excédentaires agglutiner sur les parois internes des artères, ce qui limite le sang l'écoulement et favorisant la formation de caillots qui bloquent la circulation ou se détachent et se déplacent vers une autre partie du corps.

Selon Graham Anderson, agent principal de Profmed, le système médical répondant exclusivement aux besoins des professionnels diplômés, les médecins ont toujours le stress associé aux maladies cardiovasculaires, mais ce résultat est une percée. Pour aggraver cette condition sont des facteurs tels que le taux de cholestérol élevé, l'hypertension artérielle, le tabagisme et les traits génétiques qui contribuent également à une crise cardiaque et risque d'accident vasculaire cérébral.

Le système immunitaire sous pression

Il dit que ces conditions comprennent des ulcères gastro-duodénaux, maux de tête, troubles du sommeil et des troubles de la peau, ainsi que de nombreux autres symptômes tels que des nausées, des évanouissements, des tremblements des mains, des palpitations cardiaques, sensation d'oppression dans la poitrine, le manque ou augmentation de l'appétit, la fatigue chronique, musculaire spasmes et les problèmes gastro-intestinaux.

Les émotions et les médicaments

L'impact du stress sur les personnes se traduit par plus d'avoir à prendre des pilules over-the-counter, comme les analgésiques ou les médicaments prescrits pour la dépression et l'anxiété afin de faire face aux pressions de stress au travail et de la vie.

« Puisque le stress diminue aussi sévèrement les ressources psychologiques et les capacités d'adaptation d'un individu, vous serez moins en mesure de gérer vos émotions, face à agir sur la pression et destructivement sont plus probables.

« Cela pourrait vous affecter négativement dans votre environnement de travail, où vous pouvez rencontrer une augmentation des conflits entre les membres du personnel ou des clients. Il a également un effet négatif sur la performance lieu de travail et augmente l'absentéisme, explique Anderson.

En outre, Anderson dit qu'une étude, publiée dans le Achives of Internal Medicine, a examiné les données sur 2 400 hommes et femmes en Californie, sur une période de 20 ans. « Environ 25 pour cent de ces personnes a développé de la pression artérielle. Pour les hommes, il a été constaté que le chômage, l'insécurité de l'emploi et de l'insuffisance de leur rendement au travail ont tous été liés à au moins un risque 50% plus élevé de l'hypertension artérielle.

Une fois que le bien-être physique d'un employé est compromise, il est plus facile et plus probable pour leur bien-être émotionnel et psychologique d'être compromise ainsi. « Les causes du stress lié au travail comprennent: les charges de travail lourdes, les changements au sein de l'organisation, des délais serrés, les changements dans les fonctions, l'insécurité de l'emploi, le manque d'autonomie, le travail ennuyeux, sur-surveillance, l'environnement de travail inadéquat et le manque de ressources propres, explique Anderson.

Quand il est temps de demander de l'aide

Bien que quantité de stress est sain pour les personnes afin de faire face à la vie quotidienne, si elle dégénère à des niveaux où la santé physique et émotionnelle est compromise, il est essentiel de consulter un médecin de votre médecin généraliste ou un psychologue.

Lecture recommandée: 4 façons simples pour faire face au stress au travail