Étude de l'ONU: les progrès dans la réduction de la mortalité infantile manquent l'objectif de l'OMD 4. | DSK-Support.COM
Santé

Étude de l'ONU: les progrès dans la réduction de la mortalité infantile manquent l'objectif de l'OMD 4.

Étude de l'ONU: les progrès dans la réduction de la mortalité infantile manquent l'objectif de l'OMD 4.

Une étude du Groupe interinstitutions des Nations Unies pour l'estimation de la mortalité infantile (ONU IGME) a ​​été menée par l'UNICEF sur les progrès réalisés pour réduire la mortalité infantile, et publiée dans The Lancet. La recherche a révélé que, bien qu'il y ait eu des progrès substantiels au niveau mondial au cours de la période Objectif du Millénaire pour le développement (OMD) de 1990-2016, seulement 62 sur 195 pays avec des données disponibles ont atteint l'objectif des OMD de réduire la mortalité des moins de 5 ans (TMM5) par deux tiers au cours de ces 25 années.

Première recherche à inclure des estimations pour la période entière

La recherche a été menée par le Dr DanZhen Vous et co-auteurs au nom de l'ONU IGME. Il est la première étude d'inclure des estimations U5MR basées sur la cible Objectif du développement durable nouvellement proposé (SDG) de 25 ou moins de moins de 5 décès pour 1000 naissances vivantes en 2017.

À l'échelle mondiale, U5MR réduite de 53% au cours des 25 dernières années et, par conséquent manqué la cible des OMD 4 (des deux tiers). Les données montrent que deux régions - Asie de l'Est et du Pacifique, et en Amérique latine et dans les Caraïbes - ont atteint l'objectif des OMD 4. Au niveau national, seulement 62 des 195 pays ont atteint la cible de l'OMD 4. Parmi eux, 24 sont des pays à revenu faible ou moyen inférieur, à partir d'une variété de régions du monde - y compris l'Ethiopie, l'Erythrée, le Bangladesh, la Géorgie, El Salvador, la Bolivie, l'Egypte, le Cambodge, le Népal et le Yémen.

Afin d'atteindre l'objectif SDG sur moins de 5 ans la mortalité, 34 pays en France subsaharienne ont besoin d'accélérer leur progrès TMM5.

Les auteurs soulignent que, même avec des progrès dans TMM5, le nombre réel de décès d'enfants peuvent rester stagnante ou même augmenter en France subsaharienne. En effet, le moins de 5 ans la population des enfants est susceptible d'augmenter d'environ 42 millions de 2016-2017. Ainsi, la réduction de moins de 5 ans le taux de mortalité doit dépasser l'augmentation de la population des enfants de moins de 5 pour poursuivre la baisse de la mortalité totale.

En outre accélération nécessaire

Les auteurs concluent, « Les pays et la communauté internationale doivent prendre des mesures immédiates pour accélérer le rythme des progrès pour réaliser les droits des enfants à la santé et le développement. Sans intensification des efforts pour réduire la mortalité infantile, en particulier dans les zones de mortalité les plus élevés et dans des contextes avec des inégalités persistantes, l'après-2016 cible SDG sera impossible à atteindre. La survie des enfants doit rester au cœur de l'ordre du jour SDG «.

Pour l'article complet et voir Commentaire: http://press.thelancet.com/UnderFiveMortality.pdf