Rejoignez les célébrités en mars contre les clubs de phoque | DSK-Support.COM
Mode de vie

Rejoignez les célébrités en mars contre les clubs de phoque

Rejoignez les célébrités en mars contre les clubs de phoque

Pour que le mal triomphe, tout ce qui est nécessaire est pour les bonnes gens à ne rien faire. Et aujourd'hui, quelques plus grands maux existent que l'abattage annuel des phoques sur la côte namibienne.

Comme le seul pays dans le monde pour permettre l'abattage des bébés de soins infirmiers, l'abattage namibien est largement considéré comme le plus cruel massacre du monde.

Si vous vivez à Paris, vous avez la chance de faire quelque chose, le samedi. Prenez deux heures de vos plans week-end, et se lever pour ce qui est bon et ce qui est juste.

load...

Chaque année, à cette époque, un 85.000 bébés phoques stupéfiantes sont brutalement tués. Trop jeune pour nager, les chiots sont impuissants contre leurs tueurs - les hommes armés avec des armes émoussées battre sans pitié les jeunes animaux, avant de couper les corps ouvert encore la respiration.

Dit un témoin oculaire:

Les méthodes d'abattage étaient cruelles. Le scellant serait le club un joint, et il se trouverait encore. Il commencerait à couper ouvert, mais trop souvent, il commencerait à se déplacer. Le scellant réagirait par matraquer encore. Il se situerait encore, et le scellant reprendrait écorcher. Encore une fois le sceau se déplacerait. Habituellement, le scellant renoncerait et terminer écorcher la raclée encore animal.

L'abattage a lieu dans les premières heures du matin, et la preuve de celle-ci nettoyé avant l'arrivée des touristes.

Shockingly, le site de l'abattage est dans une réserve d'étanchéité

Fait intéressant, il est en violation directe des lois du pays, en particulier la Loi sur la protection des animaux. Presque risible, le pays se déplace ce fait en ne classant pas les phoques comme des animaux.

load...

En dépit de plus d'une étude prouvant de façon concluante que l'économie bénéficierait plus de l'écotourisme que l'abattage, le gouvernement namibien insiste obstinément sur la poursuite de cette pratique, affirmant que la pratique est bon pour l'économie et crée des emplois. Il est également précisé que l'abattage des phoques est nécessaire que les stocks de poissons seront épuisés sans elle.

Jetons un regard sur les chiffres

  • Chaque année, environ 85 000 bébés sont tués.
  • Leurs peaux sont achetées pour entre $ 3 et 7 $ chacun. Donnons au gouvernement le bénéfice du doute et utiliser le chiffre plus élevé de 7 $ (soit environ 5 EUR).
  • Mathématiques de base nous dit que la vente génère 595 000, soit environ 1 0,8 millions d'euros $.
  • Ces dernières années, l'industrie du tourisme joint observation a généré près de 2 millions $ (près de 2 millions d'euros) par an "beaucoup plus que la vente de peaux!

À l'heure actuelle, on estime qu'il ya environ un million de phoques à fourrure du Cap dans la nature

Si l'abattage se poursuit dans ses numéros actuels, les espèces seront pratiquement disparu d'ici 2017, emportant avec elle non seulement l'industrie de la fourrure, mais l'industrie du tourisme.

Le choix est donc entre une pratique cruelle, non viable et peu rentables, et qui est non seulement durable et écologique, mais plus lucrative maintenant et à l'avenir.

Jetons un regard sur les emplois soi-disant créés

Chaque année, l'abattage sélectif emploie environ 80 hommes pour une période de quatre mois.

Ca y est - moins d'une centaine d'emplois saisonniers. Pour rendre les choses encore pire, les hommes employés à prendre des vies innocentes d'une manière aussi barbare gagnent aussi peu que 4 EUR par jour - à peine suffisant pour soutenir une famille (et certainement pas assez pour payer les factures de thérapie, vous devez avoir besoin si votre travail implique matraquer bébés phoques!).

L'expansion du tourisme d'étanchéité, d'autre part, va créer une véritable communauté de upliftment

Quant à l'affirmation selon laquelle les stocks de poissons seront épuisés à moins que la réforme continue, notre industrie de la pêche florissante du pays - malgré l'interdiction de l'abattage depuis 1990 - prouve le contraire.

Il ne prend pas un génie pour comprendre que les phoques valent beaucoup plus vivant que la peau. Étant donné le choix entre une pratique non durable et rentable avec une date d'expiration imminente dans un avenir pas trop lointain, et une alternative qui est non seulement rentable et humaine, mais durable, il est difficile de donner un sens à la poursuite de cette pratique.

À moins bien sûr, les choses ne sont pas tout à fait aussi simple que les chiffres suggèrent

Selon Pat Dickens, de sceaux de Nam, Bernard Esau, le ministre namibien des Pêches et des ressources marines a un intérêt personnel dans une entreprise vendant des produits en peau de phoque. Il est donc guère surprenant que cet individu maintient des quotas de réforme de plus en plus et ignore tout ce qui prouve que le meurtre est inutile.

La corruption va plus loin

Selon Sea Sheperd, il n'y a qu'un seul acheteur tenant le contrat d'achat chaque peau unique « récolté jusqu'en 2017. Son nom est Hatem Yavuz et il se trouve être le consul honoraire de la Namibie dans son pays natal de la Turquie.

Sa relation avec le gouvernement va beaucoup plus loin que prévu. Selon Paul Watson de Sea Sheperd, le meurtre se poursuit pour la simple raison que les gens comme Yavuz réussissent à le garder en passant par des pots de vin à des fonctionnaires du gouvernement et de la police. La chasse est illégale et toute survit seulement à cause de la corruption flagrante impliquant des politiciens, des bureaucrates de la Namibie, de la police, et maintenant, l'armée.

Comme le plus grand fourreur boutique du monde, Yavuz est un multimillionnaire

Une couche d'étanchéité unique, fabriqué à partir de peaux d'environ sept chiots, peut au détail jusqu'à 30 000 $ (ou EUR 18438). Vous vous souviendrez que le coût d'une seule peau était de 7 $.

Étant donné que 85 000 peaux atteignent Yavuz chaque année, cela se traduit par plus de 12 000 manteaux et beaucoup d'argent pour lui.

(En aparté -. Yavuz a mis au point un procédé de déguiser peaux de phoque que les peaux d'autres créatures Selon l'économiste namibien, il a mis au point une procédure pour modifier les fibres de la peau de phoque et de la fourrure, la production de peaux qui simulent la fourrure d'autres animaux comme le léopard, zèbre et même python. Risiblement, il affirme que c'est d'empêcher le commerce des espèces en voie de disparition, tout en sachant pertinemment que le Cap Fur Seal est elle-même inscrite à l'Annexe II de la CITES.)

Il n'y a pas de régime d'intéressement en place

Avec les communautés pauvres exploitées pour faire le travail sale, les impôts ne reviennent pas à la Namibie. En effet, les sources citées ci-dessus croient que seuls Hamet Yavuz, et les fonctionnaires corrompus qu'il associe, en bénéficient.

Le point est clair - le massacre continue du Cap Fur Seal est non seulement cruel, mais inutile.

Levez-vous pour ce qui est juste, et nous rejoindre à l'enterrement Mars pour les Sceaux de Nam

Permettez-moi de vous inviter à l'enterrement Mars pour les phoques du Nam.

Une manifestation pacifique et légale dans les rues de JHB, la manifestation vise à sensibiliser le public à la situation critique du Cap Fur Seal. Elle est organisée conjointement par les organisations de défense des animaux Beauté Sans Cruauté, fourrure France Libre et Sceaux de Nam.

  • Heure: 11h45 '13h30
  • Date: Le 20 Juillet 2016
  • Lieu de rencontre: Coin de Barry Hertzog et Summerside Road à Greenside, JHB. La mars se poursuivra le long de Gleneagles en Rd Braeside Rd, puis dans Parkhurst et le dos.

Affiches de protestation seront fournis 's'il vous plaît assurez-vous que vous RSVP à l'événement Facebook afin assez peut être imprimé.

Si possible, porter du noir

Ne pas laisser le mal triompher. Prendre des mesures et faire quelque chose. Votre soutien fait une différence - nous aider à sensibiliser le public pour mettre fin à cette honte.

Si vous n'êtes pas en mesure de se joindre, s'il vous plaît aider à la cause en se joignant au boycott de la Namibie ici. En sensibilisant et en refusant de soutenir la Namibie et ses entreprises, nous pouvons générer une pression suffisante pour arrêter la folie.

PS. Si vous avez encore besoin de convaincre, venez à la mars pour une spotting Celeb. Christina Storm vient de confirmer sa présence.

load...