5 Mauvaises habitudes de napping que votre bébé peut développer. | DSK-Support.COM
L'éducation des enfants

5 Mauvaises habitudes de napping que votre bébé peut développer.

5 Mauvaises habitudes de napping que votre bébé peut développer.

Voici un fait que, dans mon expérience, beaucoup de nouveaux parents ne se rendent pas compte: Les bébés peuvent développer des habitudes à des vitesses fulgurantes. C'est vrai; même si votre bébé ne peut pas marcher ou parler encore, elle peut développer une habitude profondément enracinée très, très rapidement. Cela explique pourquoi, après quelques jours de bascule votre bébé à dormir, elle viendra s'attendre à être bercé. Et voilà pourquoi de nombreux bébés viennent rapidement besoin d'une sucette pour calmer, même si elles ont seulement utilisé la sucette pendant une semaine ou deux.

Les bébés peuvent être particulièrement enclins à développer de mauvaises habitudes de sieste. Pourquoi? Parce que c'est quand nous les parents et au sujet, et sont susceptibles de sauter et « aide » (en basculant, offrant une sucette, en utilisant la balançoire, etc.) si le bébé est lutter contre le sommeil. Et, soyons honnêtes, la plupart d'entre nous faire à peu près tout pour aider nos enfants à faire de longues siestes, reposant, car cela se traduit par la baisse du temps pour nous!

Alors, qu'est-ce que ce fait signifie pour nous en tant que parents?

Alors, quels types de mauvaises habitudes de faire la sieste si vous êtes à la recherche de? Et comment pouvez-vous les corriger? Nous allons jeter un coup d'oeil.

Les mauvaises habitudes de votre bébé peut faire la sieste développer

1. Faire une sieste dans le swing. C'est facile de tomber dans - croyez-moi, je sais par expérience! Mes enfants toujours grattés si bien dans le swing, et alors que je ne les ai pas l'habitude de mettre dans la balançoire pour dormir la nuit (ce n'est pas considéré comme sûr), je les mettre dans la balançoire pour les siestes, si elles avaient du mal emménageant. Bien qu'il a contribué à veiller à ce qu'ils ont pris de longues siestes réparatrices (et m'a donné le temps de me reposer!), Mes deux garçons pris l'habitude d'avoir besoin de la balançoire à la sieste, et je devais finalement travailler à briser cette habitude.

2. Faire une sieste sur vous. Si votre bébé doit toujours se trouver dans vos bras pour les siestes, ou peut-être monter dans le porte-bébé au moment de la sieste, cela pourrait devenir une habitude de faire la sieste. Il n'y a rien de mal à votre bébé se blottir à vous au moment de la sieste, bien sûr (comme il n'y os rien de mal avec! Bascule ou allaiter votre bébé à dormir), mais il peut éventuellement commencer à vous fatiguer, puisque vous devrez mettre « travail » en aidant votre sommeil de bébé. J'ai eu un ami dont le bébé ne serait pas bien faire la sieste à moins qu'il était dans les bras de sa mère. Mon ami m'a dit que cela était bien, tout d'abord (elle l'a aimé pendant la phase du nouveau-né), mais après quelques mois, elle était prête pour son fils d'apprendre à faire la sieste sur son propre!

3. Faire une sieste sur la route. Si vous avez un horaire chargé, ou si vous avez des enfants plus âgés qui vous continuer à courir autour d'une activité à une autre, votre bébé peut prendre l'habitude de prendre des siestes sur la route (dans la voiture, dans la poussette, etc.) Bien que il est très bien pour les siestes de temps en temps se produire sur la route, cela ne devrait pas devenir une chose régulière. Pour commencer, votre bébé peut venir à dépendre du mouvement de la voiture ou la poussette pour se endormir. De plus, les siestes en mouvement ne sont pas aussi réparatrice siestes qui se produisent sur un alambic, une surface plane (comme la crèche), ce qui signifie que si votre bébé prend régulièrement des siestes en mouvement, son déficit de sommeil se développera rapidement, au point où il peut devenir surmené.

4. Faire une sieste sans horaire. Pendant la phase du nouveau-né, il n'y a pas une telle chose comme par l'horloge horaire. Après les premiers mois, cependant, les modèles prévisibles peuvent commencer à émerger dans le sommeil de votre bébé. En six mois, votre bébé sera probablement prêt pour un horaire de jour axé sur l'horloge. Il ne doit pas être un calendrier de sieste rigide, bien sûr, mais vous devriez avoir des délais généraux au cours de laquelle votre bébé dort. Toutefois, si votre bébé plus âgé n'a toujours pas des moments prévisibles de la sieste, et fait une sieste de façon erratique à des moments aléatoires tout au long de la journée, il est probable qu'elle est de ne pas dormir assez. Et tout ce qui pourrait faire la sieste erratique interférer avec le sommeil nocturne. Il est donc préférable si vous implémentez un horaire de jour pour aider votre enfant à manger et faire une sieste à des moments prévisibles.

5. Faire une sieste trop. Je sais ce que vous pensez: « Je ferais tout pour avoir ce problème » Mais vraiment, certains parents sont confrontés à une situation où leur bébé dort pendant de longues périodes pendant la journée, mais se réveille alors souvent la nuit. Cela est particulièrement vrai lors de la phase du nouveau-né; un bébé qui a ses jours et nuits mélangés dormira trop pendant la journée et pas assez la nuit. Mais les bébés plus âgés peuvent le faire aussi; un bébé qui ne toujours pas assez de sommeil obtenir la nuit peut prendre de longues siestes pendant la journée, ce qui lui fait dormir moins la nuit, ce qui provoque les siestes plus... Vous voyez l'idée.

Rappelez-vous, les siestes ne sont pas « extra » ou « bonus » sommeil pour votre bébé - votre enfant ne vraiment besoin de dormir pendant la journée réparatrice afin de prospérer. De plus, vous devez probablement votre enfant à faire des siestes régulières pendant la journée, tout simplement pour que vous puissiez profiter grandement besoin (et bien méritée) le temps d'arrêt pour vous-même.

Pour vous aider avec votre bébé de problèmes de faire la sieste, je vous invite à consulter mon e-book sieste axé GRATUIT, 7 erreurs communes Napping. Vous gagnerez un aperçu des erreurs de faire la sieste que vous pouvez être faire, et obtenir une action, des conseils à la main sur la façon dont vous pouvez aider votre enfant à profiter prévisibles, des siestes réparatrices.